Waiting For Yesterday

Waiting For Yesterday
Court-métrage d'animation
Produit par Hélicotronc
Créé en 2011 au Bozar, Bruxelles, Belgique.

En écoute

  • Le refus d'une mort heureuse
  • Quelque chose à savoir
  • Le défilé cynique

La tristesse et la solitude emplissent Jake depuis qu'il a perdu sa femme Sophie dans un tragique accident. Après des années de deuil, il décide de prendre les choses en mains, mais il réalisera rapidement que cela ne se passera pas comme il l'avait prévu.

"Autodidacte de l'animation en 3D, Patrick Junghans nous livre un premier court métrage,  savant mélange de prises de vues réelles et de personnages animés.

La scène d'introduction où le héros ouvre les yeux montre parfaitement le détail apporté à la peau, aux cheveux et surtout aux yeux (bluffants) du personnage. La mise en scène, quant à elle, accentue la solitude de cet homme désespéré.

Le monde en arrière-plan, une grande ville industrielle, semble accéléré, les voitures passent à toute vitesse alors que l'amoureux esseulé bouge au ralenti renforçant l'impression que la vie de ce dernier s'est arrêtée avec la mort de la femme qu'il aimait." Simon Van Cauteren

Le court-métrage Waiting For Yesterday a été pour moi l'occasion rêvée d'aborder une première écriture pour quatuor à cordes. J'avais envie d'une écriture aux ciseaux, de textures à la fois sensibles et en même temps réglées, millimétrées.

A la solitude du personnage ne pouvait pas répondre pour moi un instrument soliste. Mon envie était plutôt de décrire un contexte, une disposition d'états de faits que le personnage ne peut qu'essayer d'accepter. L'image des Moires grecques, tellement complices que leurs gestes se passent de tout échange verbal, m'a guidé tout au long de l'écriture de ce quatuor. J'ai tenté de retranscrire dans cette écriture la façon dont le temps et la mort nous manipulent, nous marionnettisent, nous manigancent...

Collaboration

Image et réalisation : Patrick Junghans.
Musique : Corentin Colluste.
Interprétation musicale : Juliana Laska (violoncelle), Maria Melashvili, Elena Mineva (violons), Sandra Tavard (alto).
Son : Yves de Mey.
Production : Anthony Rey.

Photos

  • © Patrick Junghans
  • © Patrick Junghans
  • © Patrick Junghans

Vidéos

  • Vidéo

Presse

Voir tous les projets

All Rights Reserved © Corentin Colluste - Coding: verot.net